SAUVONS LES ENFANTS : Exposé de Fazal ur Rehman Afridi à la rencontre du 13 novembre 2012

Dans la "solisphère"

Inscrite dans le cadre de la Quinzaine de la Solidarité Internationale, la soirée SAUVONS LES ENFANTS organisée à Fontenay-sous-Bois par le Mouvement Pour la Paix et Contre le Terrorisme, le Collectif Urgence Darfour, l’association RIP, Résister, Insister, Persister et Desire India suivit l’inauguration de la “solisphère”.

Elle fut dédiée par le MPCT à la mémoire de Gabriel Sandler, 3 ans, Arieh Sandler, 6 ans et Myriam Monsonego, 8 ans, enfants juifs assassinés en France au nom du Jihad :

Au programme, trois panels passionnants et passionnés :

enfants pakistanais face au terrorisme et le combat de Malala pour le droit à l’éducation

enfants du Darfour, des monts Nouba et du Nil Bleu, avec le témoignages de deux réfugiés.

enfants indiens mis en servitude pour dettes et Devadasis.

Nous reproduisons l’intégralité de l’exposé présenté par le journaliste pakistanais Fazal ur Rehman Afridi, Président de l’IRESK, membre du réseau de l’Alliance Internationale Contre le Terrorisme et partenaire en France du Collectif Contre le Terrorisme.

Malala
Malala

- MALALA YOUSAFZAI

Malala Yousafzai avait attiré l’attention du public en 2009 lorsqu’elle avait publié sur un blog une chronique de sa vie à Swat alors que les Talibans prenaient le contrôle de la région. Elle est ensuite devenue une militante des droits des enfants et des filles. Le 9 octobre dernier, Malala Yousafzai a été touchée d’une balle en pleine tête par les Talibans alors qu’elle se trouvait dans un bus scolaire à Swat, dans le nord-ouest du Pakistan. Le Pakistan est de plus en plus un endroit dangereux à vivre pour nos enfants. Une ONG au Pakistan, la Société pour la protection des droits de l’enfant, dans un rapport récemment publié, présente un tableau très sombre. Selon ce rapport, plus d’un tiers de la population entre 5 et 9 ans, – environ 7 millions d’enfants – ne sont pas inscrits à l’école. 7.000 enlèvements d’enfants signalés en 2011 – 3090 ayant eu lieu dans la ville méridionale de Karachi. Selon ce rapport intitulé La situation des enfants du Pakistan-2011, environ 600.000 enfants dans le Khyber Pakhtunkhwa ont manqué une ou plusieurs années d’études en raison du terrorisme. 5365 personnes, dont des civils, des enfants et des femmes ont été tuées dans des attaques terroristes au Pakistan cette année jusqu’a Octobre.

- MALALA EST MAINTENANT LE NOM D’UN MOUVEMENT

” Malala a été attaquée parce qu’elle défend le droit fondamental de chaque jeune fille à une éducation. Cette attaque est une attaque contre toutes les filles, contre le droit d’éducation “. ” Devant ce geste d’une extrême lâcheté et d’une grande brutalité, les Etats membres de l’UNESCO doivent prendre exemple sur le courage de Malala, qui défend publiquement depuis plusieurs années déjà le droit de toutes les filles d’aller à l’école. Et si une jeune fille de 14 ans peut tenir tête aux Talibans, quel est notre rôle à nous, qui avons le pouvoir politique et la volonté d’agir ? Le courage de Malala est un appel à rejoindre la résistance pacifique contre la barbarie »

Directrice Générale de l’UNESCO.

Son seul crime, c’est qu’elle voulait aller à l’école et a demandé publiquement la même chose pour d’autres filles au Pakistan. Elle était un rayon rare d’espoir pour les filles du Pakistan. La déclaration des talibans traitant d’obscénité son travail pour l’éducation est vraiment choquant. Nous demandons aux Etats-Unis, Union européenne, Royaume-Uni et l’ONU de prendre la mesure de cette brutalité et de déclarer le terrorisme sur les enfants comme l’une des plus graves violations des droits de l’enfant.

Malala n’est pas seule, il y a des millions des Malalas au Pakistan et en Afghanistan, qui sont exclues de l’école.

Qui ont été menacées, torturées et même tuées pour aller à l’école. Leurs écoles ont été détruites quotidiennement. Nous devons être déterminés à lutter contre la menace du terrorisme par l’éducation et les lumières. Malala est devenue une icône de courage et d’espoir. Le Pakistan a vraiment besoin de protéger des filles comme Malala et d’autres qui veulent une éducation moderne et progressiste au Pakistan.

-  NOUS DEVONS TRAVAILLER SUR LA MOBILISATION FORTE

L’avertissement que j’ai lancé le 30 mai 2012 à la rencontre organisée à Paris par le Mouvement Pour la Paix et Contre le Terrorisme n’avait pas été entendu :

” Bien conscient de cela ( la force de l’éducation) , les terroristes utilisent toutes leurs énergies et leurs tactiques pour priver les filles d’éducation au Pakistan et en Afghanistan. Les talibans par le biais des décrets religieux ont interdit l’éducation des filles dans leurs domaines respectifs. Ils utilisent toutes les tactiques et les moyens pour empêcher les filles d’aller à l’école. Ces terroristes menacent, enlèvent, torturent, empoisonnent et tuent les filles qui osent aller à l’école et même leurs enseignantes »

Je suis étonné par les déclarations de certains experts européens sur le terrorisme, qui disent que l’Europe n’est pas en danger. Les preuves brossent un tableau différent. Il est absolument faux de dire que l’Europe est sans danger et nos enfants en sécurité.

Je pense que l’épisode terroriste de Mohamed Merah devrait fonctionner comme un test pour l’UE sur ce qui peut arriver dans l’avenir si les terroristes ne sont pas arrêtés dans les régions mêmes où ils opèrent. Sinon les terroristes amèneront cette guerre à l’Europe.

Le 19 mars 2012, Mohamad Merah, un salafiste a été pousé par les terroristes d’Al-Qaïda à entrer dans une école juive à Toulouse.. Les victimes étaient le rabbin Jonathan Sandler , 30 ans, ses deux enfants Aryeh, 5 ans, et Gabriel, 3 ans, et la fille de la chef d’établissement, Miriam Monsonego, 7 ans. Nous semblons avoir oublié cette barbarie aussi.

- LES ENFANTS VICTIMES DU TERRORISME

Bien conscient de la situation dangereuse au Pakistan pour les filles et les garçons qui ont été victimes du terrorisme, utilisés comme « kamikazes » et privés d’éducation, l’IRESK, malgré le manque de ressources, a commencé un rapport mensuel sur la situation émergente et l’analyse de la situation sur le terrain pour les enfants du Pakistan. Mais, la réponse est négative de la part de l’ONU, Royaume-Uni, États-Unis et l’Union européenne. Quel autre résultat aurait-on pu attendre, alors que le monde est tout à fait passif envers les enfants de l’Afghanistan et du Pakistan ?

Selon nos rapports mensuels :

Au mois d’octobre, plus de 1 3 enfants ont été tués et 42 blessés dans différentes attaques terroristes.

Au mois de septembre, plus de 12 enfants ont été tués et 14 blessés.

Le mois d’Août a été aussi marqué par la violence et le terrorisme. Plus de 14 enfants ont été tués et 24 blessés.

Au mois de juillet 2012, plus de 19 enfants ont été tués et plus 22 blessés dans diverses attaques terroristes.

Le gouvernement du Pakistan a ordonné le 6 Septembre 2012 à tout le personnel étranger de Save the Children de quitter le pays, ce qui a gravement affecté la santé et le bien-être des enfants au Pakistan. Le Comité international de la Croix-Rouge (CICR) a mis fin à ses activités au Baloutchistan, les FATA et Khyber Pakhtukhwa après les attaques contre son personnel.

Ces statistiques rapportées ne représentent que la partie émergée de l’iceberg, puisque La plupart des régions contrôlées par lès Talibans et les bandes terroristes n’ont pas été accessibles. Les vrais chiffres sont beaucoup plus élevés puisque le FATA est soumis à un contrôle total par le gouvernement pakistanais où les Journalistes locaux et étrangers n’ont pas le droit d’ENTRER.

- DES ENFANTS SONT UTILISÉS COMME « KAMIKAZES »

Al-Qaïda continue de répandre son message de terreur et l’idéologie du djihad. Les talibans (étudiants en religion) sont endoctrinés et ont fait fortement pression dans plus de 25. 000 madrassa (écoles religieuses) au Pakistan, pour s’engager dans une guerre sainte contre les infidèles et des étrangers au Pakistan et en Afghanistan. Al-Qaïda et les talibans se concentrent sur les enfants pour les utiliser comme un outil du terrorisme, ce qui indique une tendance très dangereuse pour le monde civilisé.

Le 15 Février 2012, la police afghane a sauvé 41 enfants destinés à devenir des « kamikazes » et qui étaient sur le point d’être introduits clandestinement dans les montagnes au Pakistan. Selon Sediq Sediqqi, un porte-parole du ministère de l’Intérieur, les enfants âgés de 6 à 11 ans ont été libérés de terroristes dans l’est de la province de Kunar. Les enfants étaient enchaînés pour qu’ils ne puissent pas s’échapper.

Le 12 Février 2012, deux garçons âgés de 12 ans, nommés Nasibullah et Azizullah équipés de gilets explosifs et formés comme des kamikazes dans des madrassas pakistanaises, ont été arrêtés dans la province de Kandahar. L’un d’eux avait été gracié par le président Hamid Karzaï moins d’un an auparavant pour le même crime. « Le professeur m’a dit, “vous ne serez pas blessé, allez juste perpétrer un attentat suicide” », a déclaré Azizullah.

Mandy Clark, une journaliste de CBS News basée en Afghanistan, écrit dans un article publié le 15 octobre que neuf jeunes garçons ont été manipulés par les talibans pour livrer une bombe cachée dans une corbeille de fruits à l’intention d’un commandant local qui travaillait avec les forces américaines. Ils ne savaient pas qu’une bombe était cachée dans le panier. Elle a explosé le 11 Septembre 2009 causant de graves blessures à des garçons. Eidullah,11ans et Mohamed, 9 ans ont perdu leurs jambes, un garçon est devenu aveugle. Toute leur vie a changé en un éclair.

Dans un autre cas, le 1er Juillet, 2011, Kainat, une petite fille de 9 ans a été enlevée à Peshawar, au Pakistan et dirigée par les terroristes pour attaquer une cible avec un gilet explosif. Elle a été sauvée quand elle crié à l’aide en s’approchant d’un barrage de police. Mais, le même jour une autre fille a été tuée dans la province d’Uruzgan en Afghanistan quand les terroristes ont fait exploser son gilet alors qu’elle s’approchait d’un véhicule de police.

Le 3 avril 2011, Umar Fidai, un jeune garçon de 14 ans endoctriné par des terroristes a attaqué un sanctuaire religieux soufi dans Derra Ghazi Khan, la province du Pendjab, avec son ami Ismail du même âge. Ismail a fait exploser la première bombe qui a tué 36 personnes et a blessé plus de 100 pèlerins. Umar Fidai a couru vers la scène sanglante et a fait exploser son gilet comme prévu pour provoquer le dommage maximal, mais le gilet n’a pas explosé. Il a été surpris de se retrouver à l’hôpital avec un bras amputé plutôt que dans le confort du paradis promis par les terroristes.

- ÉCOLES BOMBARDÉES ET DÉTRUITES PAR LES TERRORISTES

Selon notre rapport mensuel :

OCTOBRE : Près de 9 écoles ont été détruites dans le nord-ouest de Khyber Pakhtunkhwa Province et FATA.

SEPTEMBRE : Près de 11 écoles ont été détruites dans le nord-ouest de Khyber Pakhtunkhwa Province.

AOUT : Près de 8 écoles ont été détruites dans le nord-ouest de Khyber Pakhtunkhwa Province.

JUILLET : 12 écoles ont été bombardées dans la province de Khyber Pakhtunkhwa, au mois de Juillet 2012.

Selon un responsable du ministère de l’Éducation près de 3.400 écoles ont été détruites par les terroristes et désastres naturels dans la province de Khyber Pakhtunkhwa, au Pakistan.

- ATTAQUES A l’ ACIDE

Jets d’acide au visage des filles pour dissuader les autres aller a l’école : C’est la dernière tactique cruelle utilisée par les talibans pakistanais pour dissuader les filles et les femmes d’aller a l’école : Deux filles, Zahida et Nabila ont été victimes d’attaque à l’acide par les taliban a Parachinar une région de FATA. (CNN)

-  CE QUE NOUS POUVONS FAIRE

Malala est devenu un symbole de la lutte contre le terrorisme et POUR le droit à l’éducation. Nous devons poser une simple question sur ce que nous pouvons faire en tant que membres de la communauté internationale avec beaucoup de ressources, par rapport à une des filles qui démuni et seule dans la lutte contre les menaces et les attaques des talibans dans un endroit très dangereux comme le Pakistan. La première demande de Malala a été ses livres et ses amis quand elle se réveilla d’un coma a l’hôpital britannique. Nos filles, nous voulons les voir comme des médecins, des nutritionnistes, des scientifiques, des éducateurs afin de contribuer au développement du monde plutôt que des terroristes. Le gouvernement pakistanais doit définir une approche globale et une stratégie anti-extrémiste. Il faut également réformer et moderniser son système d’éducation, qui propage la haine.

- MALALA PRIX DE PAIX ET D’ÉDUCATION

À cet égard, nous proposons un PRIX MALALA DE PAIX & ÉDUCATION, d’abord donné à Malala Yousafzai puis attribué chaque année à un journaliste ou militant des droits humains pour ses contributions à la paix, aux droits de l’homme, à l’éducation et à la lutte contre le terrorisme.

- CONCLUSION

Nous ne demandons pas quelque chose de nouveau de l’ONU, l’UE, Royaume-Uni et États-Unis. Nous demandons pour nos enfants le droit de vivre, le droit à l’éducation, et le droit d’exprimer leur opinion. Tous ces droits sont garantie par la Déclaration universelle des droits de l’homme de l’ONU.

Nous voulons juste une stratégie alternative. Elle est très simple : juste nous aider à protéger nos générations futures. Donner l’éducation à nos enfants plutôt que des fusils et des gilets explosifs. Investir dans notre avenir – et notre avenir est à nos enfants ?

Nous demandons à l’UNICEF et au Conseil de Sécurité de l’ONU d’exercer des pressions sur le gouvernement pakistanais et sur toutes les parties (y compris les Talibans) pour respecter les résolutions pertinentes de l’ONU et du Conseil de Sécurité pour la protection des enfants et subir les conséquences en cas d’échec.

Fazal Afridi le 13 novembre
Fazal Afridi le 13 novembre
First Published by MPCT on the link: http://www.mpctasso.org/spip.php?article1096#0

Leave a comment

Filed under /9j/4AAQSkZJRgABAQAAAQABAAD/2wCEAAkGBhQSERQUEhQVFRQWFxUWFBQUFBcVFRUUFRQYFRQUFxQXHCYeGBkkGhQUHy8gIycpLCwsFR4xNTAqNSYrLCkBCQoKDgwOGA8PGikkHxwpKSwsKSwsLCkpKSksKSwsKSkpKSwpLCwpKSksLCwpLCwsKikpKSwpKSwsLCks

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s