Prix Malala de la Paix, de l’Education et de la Liberté d’expression : le sens de notre combat

- Depuis des mois, Fazal ur Rehman Afridi, journaliste pakistanais, militant des droits humains, Président de l’IRESK (Institut de recherche et d’études stratégiques de Khyber), partenaire de l’Alliance Internationale Contre le Terrorisme, alerte inlassablement sur la situation des enfants pakistanais victimes du terrorisme, en particulier les filles interdites d’école par les talibans.

- Le 11 septembre 2011, lors du Rassemblement organisé par le MPCT en hommage à toutes les victimes du terrorisme, il révélait le cas des enfants envoyés se faire exploser par les talibans, comme la petite Keinat, 13 ans qui ne dût sa survie qu’au dysfonctionnement de son gilet explosif !

Il prévenait que si rien n’était fait pour arrêter ce terrorisme, l’Europe ne serait pas épargnée.

- Après le choc de l’assassinat par Mohamed Merah de trois enfants français, ciblés parce que juifs, nous décidions de décupler nos efforts et nous lancions avec l’IRESK et les autres associations partenaires du Collectif Contre le Terrorisme, la campagne « Face au terrorisme, sauver les enfants ».

L’IRESK publia des rapports mensuels accablants, dressant le terrible bilan des actes terroristes commis au Pakistan, avec le nombre d’enfants tués et blessés, le nombre d’écoles détruites, en insistant sur les ravages de l’embrigadement d’enfants et de l’enseignement islamiste de la haine auquel ils sont soumis.

Sans rencontrer l’écho nécessaire et sans indigner grand monde …

- Et puis il y eut l’attentat de trop, par lequel les talibans pakistanais entendaient en finir avec la troublionne Malala, obstinée à défendre haut et fort le droit des filles à l’éducation.

Une mobilisation exceptionnelle s’engagea alors au Pakistan et dans le monde, à laquelle nous nous sommes associé-es avec enthousiasme.

Dès le mois d’octobre, Fazal ur Rehman Afridi suggéra la création d’un « Prix Malala de la Paix et de l’Education », auquel le MPCT proposa d’ajouter « la Liberté d’expression ».

Le projet, accueilli avec enthousiasme par le père de Malala, est soutenu par les partenaires du Collectif Contre le Terrorisme.

Nous espérons que Malala sera assez rétablie pour venir à Paris en personne pour la cérémonie, prévue pour la Rentrée 2013.

Un trophée créé par la plasticienne Diagne Chanel, sera attribué à Malala la première année et par la suite il sera décerné chaque année à des journalistes, éducateurs ou éducatrices engagé-es.

Un jury est en train de se constituer.

Nous voulons promouvoir un jury issu de la société civile, avec des représentant-es d’associations, notamment de défense des droits des femmes, engagé-es pour le droit des filles à l’éducation, pour l’arrêt de la terreur, pour la liberté d’expression et de conscience.

- Le magnifique combat de Malala ne doit pas être instrumentalisé et son cas ne doit pas devenir l’arbre qui cacherait la sombre forêt : le terrorisme islamiste continue à frapper les enfants et à s’attaquer à l’éducation, au Pakistan, en Afghanistan et ailleurs.

En octobre 2012, il a tué au moins 13 enfants pakistanais et en a blessé 42, dont Malala.

Au second semestre 2012, de juillet à décembre, au moins 92 enfants pakistanais furent tués dans des attentats, victimes anonymes et ignorées. 176 au moins furent blessés et 62 écoles furent détruites.

Sans surprise, 2013 a bien mal commencé comme l’indique le rapport publié par l’IRESK pour le mois de janvier. (1)

Les proclamations en faveur de l’éducation ne suffiront pas, l’incitation financière des familles pauvres pour qu’elles envoient leurs filles à l’école non plus.

Avant tout, il faut assurer la sécurité des enfants et de leurs enseignantes face à des terroristes redoutables.

Notre responsabilité est de soutenir celles qui résistent courageusement en luttant pour le droit à l’éducation et à la liberté d’expression.

Nous espérons que le Prix Malala, de la Paix, de l’Education et de la Liberté d’expression, servira cet engagement.

Huguette Chomski Magnis

Secrétaire générale du MPCT

Coordinatrice du Collectif Contre le Terrorisme

(1) http://www.mpctasso.org/spip.php?article1152

(2) https://khyberinstitute.wordpress.com/2013/02/17/children-living-under-terror-in-pakistan-monthly-report-january-2013/

 

Leave a comment

Filed under De-Pashtunisation of Pashtuns by Pakistan

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s